mer 24 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

TOUDOUBWEOGO: des citoyens mobilisés autour d’un projet pour assainir le quartier

A travers un carnaval de l’environnement, L’association la Guinguette du Faso dans le cadre du projet « tous pour un quartier propre », coordonné par Souleymane Ouedraogo, le Président de l’association (le faiseur de propreté), a réalisé, avec les enfants, plusieurs activités en faveur de la protection de l’environnement dans le quartier Toudoubwéogo de Ouagadougou, ce dimanche 26 novembre 2023.

Les enfants, cible première de l’activité ont répondu massivement présents à l’appel. Munis de matériel de nettoyage (gants, raclette, râteaux, etc), assistés des marionnettistes, d’un dispositif artistique, dessins avec le chariot, masques à l’art plastique, etc, ce sont autant de préparatifs que Souleymane Ouédraogo et son équipe ont mis sur pied pour ensuite envahir le quartier. L’unique but, effectué une parade artistique de salubrité et porter sur les pancartes des messages de sensibilisation à l’endroit des populations sur les bienfaits de vivre dans un environnement propre et sain.

Madame Ouedraogo, vendeurse de condiments dans le quartier. Au passage de la parade Elle a félicité les l’initiateurs.

A chaque passage, l’équipe reçoit les félicitations et des acclamations pour encourager l’initiative. C’est le cas de cette dame vendeuse de condiment au bord de la route. Il s’agit de madame Ouédraogo. Selon elle, ce geste rend notre quartier propre et change le visage du quartier. « Quand nous voyons nos enfants à la tâche, nous avons honte de jeter les ordures. C’est à nous d’éduquer les enfants à avoir le réflexe de jeter les ordures à la poubelle et non à l’air-libre. Nous remercions à cet effet les organisateurs pour l’initiative », a-t-elle lancé.

Soubèga Edvise. Volontaire

Dans leur parade de salubrité d’autres non pas manqué de se joindre à la danse comme cette jeune fille du nom de Soubèga Edwige au milieu d’autres volontaires qui ont à travers des coup de râteau joint leur contribution à cette œuvre sociale.

Ouedraogo Mariam, élève en classe de 5è.

Mariam Ouédraogo, élève en classe de cinquième fait parti des enfants qui accompagne l’initiative. Arborant un accoutrement fait d’objet recyclé, elle se dit très ravie d’être parmi ses camarades pour rendre propre le quartier. A l’en croire elle n’a pas été forcée de le faire. « Je veux contribuer à garder un environnement sain pour éviter que les moustiques nous piquent »,
dit-elle. « A l’école, on nous a appris qu’un sachet peut faire cent ans sans se décomposé et cela dégrade le sol. C’est bien de protéger son environnement, c’est pourquoi j’ai choisi de faire comme mes camarades qui nettoient », s’est expliquée Mariam avec un visage tout souriant.

Selon Souleymane Ouédraogo, coordonnateur du projet, “Tous ensemble pour un quartier propre” est un projet qui a vu le jour en 2019. « L’ambition pour nous est de rendre le quartier non loti Toudoubwéogo propre sain et agréable pour les habitants, d’où la dénomination, Tous ensemble pour un quartier Toudoubwéogo propre”.

Souleymane Ouedraogo coordonnateur du projet “ensemble pour un environnement propre”

Souleymane Ouedraogo, le Président de l’association (le faiseur de propreté), a depuis l’entame du projet installé 36 poubelles. Ces joyaux sont un don offerts par la Guinguette du Faso. Une poubelle pour deux personnes telle a été la repartition. « Ces poubelles vont permette aux habitants d’y mettre leur ordures au lieu de les jeter ou les brûler », a indiqué Souleymane.

« Dans le cadre de la mise en œuvre du projet, à la suite de l’installation nous passons vider une fois par semaine ces poubelles. Puis nous nous rendons au sein des écoles du quartier pour sensibiliser avec des dessins sur la charrette à âne. Nous réalisons des animations, des masques en arts plastiques avec des matériaux récupérés. Et l’activité de ce jour marque la fin des activités de salubrité », a-t-il signifié, souhaitant comme perspective, « aller au-delà de 36 poubelles pour davantage soulager les populations ».

Souleymane Ouédraogo a expliqué le choix porté sur les enfants comme cible première. « Nous comptons plus sur la sensibilisation des enfants pour qu’ils soient les porteurs de ce projet notamment la propreté dans le quartier d’où le choix de faire des sorties de salubrité ludique avec eux pour les amener à a arrêter de jeter les sachets partout, d’arrêter de brûler en abordant du même coup les problèmes de salubrité », a poursuivi Souleymane Ouédraogo qui dit espérer encore « continuer longtemps » car le projet est difficile et demande de l’implication au quotidien.


Parfait Sawadogo

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Burkina/Musique: « Hommages », le 1er album gospel de l’Abbé Dagomzanga Athanase Beré

L'Abbé Dagomzanga Athanase Beré contribue à l'industrie de la...

MUSIQUE : Salimata Kiénou sort son 2e single « Kaisa »

L’artiste musicienne Salimata Kiénou a dévoilé son nouveau single...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page