dim 14 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Art Culinaire: Manger des repas 100% naturels sans produits chimiques au RESTAURANT BIO de Koubri, chez l’artiste Ima Hado

Se nourrir  de plats  dont les ingrédients sont d’origine biologique (bio) est plus qu’un choix.  C’est un véritable mode de vie à adopter par tous.  De belles initiatives de promotion de l’agriculture bio se font remarquées  à travers le Burkina. C’est  le cas du RESTAURANT  BIO de Koubri dont l’initiateur est le reggae star Ima Hado avec son association Watinoma.
Une équipe de INFOS CULTURE DU FASO  a été reçue par l’artiste  ce week-end pour une visite spéciale.
Après avoir dégusté ensemble un repas  bio, disons 100% naturel, Ima Hado a bien voulu nous donner de  plus amples informations concernant ce restaurant qui mobilise et suscite l’intérêt des populations. Les gens viennent d’un peu partout pour  manger des repas naturels sans cube magie et produits chimiques. On y trouve aussi de la boisson naturelle. On en sait d’avantage !
 L’agriculture biologique est une méthode de production agricole qui exclut le recours à la plupart des produits chimiques de synthèse. Contrairement à celle conventionnelle qui en utilise beaucoup. Par exemple : herbicides ; fongicides ; insecticides etc. Susceptibles de pénétrer dans l’organisme par différentes voies, ces produits chimiques représentent un danger pour l’homme. Au regard des conséquences, des actions se mènent pour encourager les agriculteurs à s’investir plutôt dans le bio qui était d’ailleurs pratiqué  par nos ancêtres. C’est justement dans ce contexte  que l’Association Watinoma  que préside l’artiste musicien Ima Hado a mis en place un champ bio à Koubri depuis un certain temps. Aujourd’hui, c’est un restaurant qui voit le jour dans le soucis d’encourager les populations à manger bio. Appelé RESTAURANT BIO DE KOUBRI, nous y étions ce week-end pour une visite. Une occasion qui a permis à Hima de présenter son restaurant.
 « Le RESTAURANT BIO DE KOUBRI est un cadre innovateur qui vient contribuer au développement de la culture bio. Ce, parce que les produits utilisés proviennent directement du champ bio de l’Association Watinoma dont je préside. Ils sont produits dans notre champ par une cinquantaine de femmes. Celles-ci ont été formées dans cette pratique naturelle. Le Restaurant Bio de Koubri est donc né pour freiner le phénomène des insecticides et promouvoir l’activité bio à Koubri ; une zone maraichère qui approvisionne la capitale et le pays  en produits vivriers », explique l’artiste musicien Ima Hado, le premier responsable dudit restaurant.
Outre la nourriture bio, on y retrouve de la boisson bio comme le jus de bissap, de gingembre et autres. « Nous avons aussi de la bière ici. Même si elle ne fait pas partie de notre lutte, il faut reconnaitre qu’i est beaucoup prisé par les jeunes. Alors nous l’avons ici bien fraiche. Une façon  d’être avec ceux qui la désirent et la consomment », précise-t-il.
La clientèle vient régulièrement d’un peu partout pour découvrir l’art culinaire des « femmes de Ima Hado ».
Les « plats naturels » sont  dégustés  dans ce cadre artistique et enchanteur. Pour se laver les mains avant de manger, le savon que l’on utilise  est encore bio ; à base de miel et  beurre de karité. Donnant ainsi un effet immédiat de propreté. Selon Ima, les gens viennent de Ouagadougou et d’ailleurs y compris des expatriés, des ONG et autres. Ceux-ci viennent pour manger bio. Ce qui  réjouit surtout  le patron de ce restaurant, c’est que les habitants de Koubri ne sont pas en reste.
Cette initiative  représente en effet un cas d’école pour les populations sur place ainsi que celles du pays. La finalité est d’amener les agriculteurs et les consommateurs à fuir les produits chimiques avec ses conséquences graves pour l’homme et l’environnement.
FABRICE  Parfait et  FILASKO Moussa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Les RÉSISTANCES 2024 : l’évènement est annoncé du 22 au 24 mars prochain (Promoteur)

La troisième édition des Rencontres Artistiques Théâtres et Masques...

Kibidoué Éric Bayala : « L’année 2023 fut très riche, positive en engagement et en activités »

Kibidoué Éric Bayala est un musicien, écrivain et réalisateur...

Burkina/Cinéma: l’acteur Taleb Kant note un bilan positif pour l’année 2023

Dans un entretien qu'il nous a accordé, Taleb Kant,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page