jeu 22 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Le stand-up comedy: gros plan sur ce genre comique en plein essor au Burkina Faso

L’humour pour certains ou comique de scène pour d’autres, le stand-up comedy est un genre comique qui a véritablement pris forme au Burkina Faso, au début des années 2000. Aujourd’hui, plusieurs jeunes humoristes font la fierté du pays à travers de nombreux spectacles (One man show). Que retenir donc de ce genre comique qui est apparu aux États-Unis et en France, à la fin du 19e siècle ?

À la base, le stand-up (abréviation française de l’anglais américain stand-up comedy, comique de scène, ou monologue comique) est un genre comique où un humoriste seul, sans décor, sans accessoire, brise le « quatrième mur » en prenant l’auditoire à témoin des histoires qui lui sont arrivées. Cette forme de numéro, qui se pratique en solo (parfois pour tout le spectacle, on parle alors de one-man-show / one-woman-show), est apparue à la fin du 19e siècle dans les cabarets aux États-Unis et en France (…) Par exemple, Les Réformes, monologue comique de Georges Feydeau, a été écrit en 1885. Initialement numéro de cabaret et de music-hall, il s’agit de sketches, d’histoires drôles, à base de situations quotidiennes, qui mettent souvent en scène des moments prétendument vécus.

À noter que le monologue sur scène a peu évolué jusque dans les années 1950, quand une nouvelle vague de comiques a fait son apparition en rejetant le style convenu de leurs prédécesseurs. Mort Sahl en est le fer de lance ; il se livre sur scène à une satire sociale à partir de sujets d’actualité, en improvisant, avec pour seuls accessoires un tabouret et un journal. Mais le genre prend un nouvel essor à New York dans les années 1960-1970, lorsque des comédiens comme Lenny Bruce repoussent les limites de la bienséance en abordant des sujets politiques, raciaux et sexuels. Inspiré par ce style acerbe, Richard Pryor est alors la figure emblématique du « stand-up comedy » et de la contre-culture américaine. Ce sont donc les scènes du Broadway Comedy Club, du Comedy Cellar et du Gotham Comedy Club qui accueillent et lancent les carrières de Woody Allen, Chris Rock, Robin Williams, Ellen DeGeneres, Whoopi Goldberg, Eddie Murphy, Jim Carrey…

En France, Bourvil fut l’un des précurseurs du genre, puis Fernand Raynaud, l’un des comédiens les plus connus dans les années 1950, dans les cabarets et au music-hall, puis à la radio et la télévision. Dans les années 1960, Raymond Devos apporte une tournure toute personnelle. La scène se renouvelle constamment avec des générations d’artistes comme Coluche, Thierry Le Luron dans les années 1970, Alex Metayer ou Roland Magdane dans les années 1980, Pierre Palmade, Jean Marie Bigard, Muriel Robin, Patrick Timsit dans les années 1990, Gad Elmaleh dans les années 2000… Des radios telles que Rire et Chansons, ou encore Generation 88.2 consacrent une grande partie de leur antenne au genre. Le comédien Jamel Debbouze lance une émission télévisée en 2006, le Jamel Comedy Club. Aujourd’hui, il existe toujours de nombreux plateaux de stand-up en France.

Au Burkina Faso, le stand up prend petit à petit forme avec le célèbre groupe Génération 2000 dans les années 1994, à travers des sketches. C’est à partir des années 2000 que le groupe se distingue comme l’un des précurseurs de ce genre comique dans le Pays des hommes intégres. Va donc s’en suivre des humoristes comme Son Excellence Gérard, Gombo.com. Puis après, Moussa Petit Sergent, Philo, Aladji Cliachi, El Présidente, Lajaguar, etc. Certains devanciers, dans l’esprit de mieux encadrer le milieu, ont même mis des espaces de créations, de promotions et de diffusions pour les jeunes talents naissants. Nous en voulons pour preuve le Camp Vacances Humour de Génération 2000, le Cercle des Arts Vivants de Son Excellence Gérard, le Collectif des Architectes du Rire de Moussa Petit Sergent, etc.

La particularité du stand-up moderne est que le comique s’adresse directement au public avec ou sans personnage, décor, accessoire… Il peut raconter des anecdotes (vraies ou inventées pour la circonstance), faire des observations du quotidien, des bons mots tenant en une seule ligne, des interactions avec le public, ou encore de l’absurde. Pour le journaliste Dorian Saigne, le comique doit provoquer dans le public un rire toutes les vingt secondes, tout en donnant l’impression qu’il s’agit non pas d’un texte mais de réflexions improvisées. En général, pour donner plus de spontanéité à son texte, le comique joue debout, d’où le terme stand-up. La structure d’une blague de stand-up est constituée d’une prémisse et d’une phrase choc (punchline).

Boukari OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Office National du Tourisme burkinabè (ONTB) : le nouveau DG Sulaïman Kagoné installé

La secrétaire générale adjointe du ministère burkinabè d'État, de...

Burkina/Musée national: le nouveau DG Sabari Christian Dao installé dans ses fonctions

Le directeur du cabinet du ministère burkinabè d'État, de...

Musique burkinabè : OGDES lance son tout premier clip «Guirma»

Augustin Sedgo, plus connu sous son nom d'artiste OGDES,...

RIPO 2023: La 5e édition se referme avec une nuit dédiée aux partenaires

Le clap final des Rencontres Internationales de Peinture de...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page