dim 26 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

MUSIQUE: « Le plus riche au monde, c’est celui qui atteint ses objectifs « , selon Zueny Black.

L’artiste Zueny Black est actuellement au Maroc où il représente son pays le Burkina au niveau du Festival Visa For Music. L’évenement qui s’ouvre ce mercredi 21 va s’étendre jusqu’au 25 novembre 2018. Avant le départ de cette jeune étoile pour l’extérieur, INFOS CULTURE DU FASO était allé à sa rencontre vendredi 16 novembre dernier pour des échanges autour de sa carrière en général. Ci-dessous, nous vous proposons le zoom sur Zueny Black avec son concept : « J’IRAI AU BOUT DE MES RÊVES ». Lisez plutôt !

Zueny Black est un artiste africain originaire du Burkina-Faso. Évoluant dans le registre reggae, il se jette dans le mouvement musical depuis 2000 en Côte-d’Ivoire. Quatre ans plus tard, en 2004, il lance son coup d’essai titré  » JE T’AIME MAMAN » qui  » n’a pas eu de succès faute de professionnalisme et de promotion ». Il poursuit sereinement de vivre son art entre prestations et animations lors de compétitions. Et c’est quelques moments après, en 2014, que Zueny a pris l’engagement d’être professionnel et d’assurer une carrière dans la Musique. D’ailleurs, cette même année a vu la sortie officielle de son premier Maxi intitulé « POSITIF »; avant qu’il ne confirme sa présence sur la scène en 2015, avec son album « LE POUVOIR À CHANGER DE CAMP ». L’artiste qui, au départ, était beaucoup basé dans la capitale ivoirienne va alors décider de s’installer à Ouagadougou même s’il continue de faire des va-et-vient entre ici et Abidjan où se trouve son arrangeur de tous les jours étant son ami d’enfance.
Depuis 2017, Zueny Black à l’État Civil Kaboré Z. Fulbert, est beaucoup basé dans la capitale burkinabé avec son dernier opus « J’IRAI AU BOUT DE MES RÊVES » qui est actuellement en vogue. Après plus d’un an au pays des hommes intègres, le reggae-maker dresse une carrière à mis parcours « positive » à presque tous les niveaux.


 » Ma carrière est positive parce que je vois des avancées. Les portes s’ouvrent au fur et à mesure que les choses avancent. Je rends grâce pour ça », a confié Zueny lors des échanges avec INFOS CULTURE DU FASO à Ouagadougou. Passionné du domaine, il démontre clairement son désir de se battre pour réaliser ses rêves.
 » J’irai au bout de mes rêves et j’ajoute que j’irai à l’essentiel. Ça veut dire que je laisse tout tomber et faire face à mes objectifs. Aujourd’hui, quelque soit le travail que tu va entreprendre, il y aura toujours ceux qui vont te décourager, te négliger, t’abadonner… Même au niveau de la famille, si tu n’as pas les moyens, tu vois que tu n’es pas trop considéré. Il faudra donc surmonter cela et démontrer aux yeux du monde que tu n’es pas là pour t’amuser mais tu as plutôt un objectif à atteindre. D’ailleurs, le plus riche au monde, c’est celui qui atteint ses objectifs « , a-t-il poursuit.

Pour lui, la jeunesse devrait abandonner certaines choses inutiles et arrêter d’être esclave du plaisir pour avancer. Parce que, estime-t-il, nul ne va écrire l’histoire de son prochain à sa place. Chacun a sa plume en main.
À travers ces actions musicales sur le terrain, l’artiste Zueny Black profite de rencontres professionnelles avec les devanciers dans le milieu. Actuellement, dans la capitale comme dans les villes principales du pays, il se retrouve fréquemment sur de géantes scènes de musique comme à l’occasion des festivals. Par exemple, FESPACO, SIAO, MARLEY D’OR, VEMAO, BABA VILLAGE et autres. Ce, dans l’objectif de « croiser et d’échanger » avec les mélomanes à travers sa musique. Avec également le soutien de la presse nationale, ces actions lui donnent aujourd’hui pas mal de visibilité. Le clip de la chanson d’actualité « j’irai au bout de les rêves » passe en boucle sur des chaines de télévision.
Dans le cadre du festival  » Visa For Music » du 21 au 25 novembre au Maroc, il a été retenu pour y représenter son pays.
L’occasion pour la star d’y promouvoir ses oeuvres, nouer et renforcer le contact avec les acteurs et fans du monde musical. Il promet y démontrer les potentialités musicales du pays et aussi apprendre des mélomanes et acteurs marocains.


Dès son retour au pays, l’ambassadeur dit se mettre en position de sortir son prochain album qu’il concocte soigneusement. Lequel sera plus original avec presque toutes les couleurs musicales. Zueny black est auteur compositeur – chanteur reggae mais suivant les tendances actuelles car pour lui, le style s’améliore. C’est pourquoi, son prochain annoncé sera toujours du reggae mais avec surtout l’intervention de plusieurs instruments traditionnels dont: Kundé, Bendré, Lunga, Kora, Tchëma,Wamdé. Il révèle que son staff est en train de travailler par rapport à un concert qui va se passer bientôt de Ouaga à Bobo-Dioulasso dans le contexte du nouvel album.  »Un artiste sans les concerts, ça ne sert à rien », déplore-t-il.
Bien avant ces projets, » »J’IRAI AU BOUT DE MES RÊVES » continue de faire son chemin.

Artiste engagé pour le devolopement culturel et social, il traite de thèmes de  » réalité et d’actualité ». Pour lui, la jeunesse doit travailler et abandonner certaines choses. Arrêter d’être esclave de son plaisir et avancer parce que nul ne va écrire l’histoire de son prochain à sa place. Chacun a sa plume en main.
Face à l’insécurité que connaît son pays, il demande à chacun de s’engager et de prendre ses responsabilités afin que la paix règne. La vedette ne manque pas d’encourager et de féliciter les Forces de Défenses et de Sécurité (FDS) pour le  » combat commun » recherché: La paix et la stabilité.

Fabrice Parfait SAWADOGO et Filasko Moussa KABORÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

FEMUZO 2024 : C’est parti pour l’acte 7

Le Festival de musique de Zogona (FEMUZO) a ouvert...

15 mai à Zagtouli : Le Naaba Kaongo met à contribution un sanctuaire pour sa cité

La date du 15 mai est désormais journée nationale...

Education artistique: le bilan de la deuxième édition du CATSO satisfaisant

La grande finale de la deuxième édition du Concours...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page