jeu 29 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

FITMO/FAB acte 18: la pièce « une leçon de calcul » pour questionner l’identité humaine

La salle Lompolo Koné de l’espace Gambidi a accueilli dans la soirée du mercredi 27 Octobre 2021, la pièce de théâtre « une leçon de calcul » de la compagnie « Bouche d’air » de la Guinée Conakry. Ce spectacle s’inscrit dans le cadre de l’édition 2021 du FITMO/FAB.

72 heures après son lancement officiel, la 18 édition du Festival international de théâtre et de marionnettes de Ouagadougou/Festival des arts du Burkina (FITMO/FAB), continue de tenir ses promesses du côté de l’espace Gambidi à Ouagadougou. Dans cette dynamique, la salle Lompolo Koné dudit espace a accueilli dans la soirée de ce 27 Octobre 2021, le spectacle théâtral « une leçon de calcul » de la compagnie Bouche d’aire de la Guinée Conakry.

Du décor aussi expressif, en passant par le jeu d’acteurs parfois satirique, cette mise en scène retraçait des points de vue aussi différents de deux personnages issus de sociétés différentes. En effet, c’est l’histoire de deux femmes qui par le hasard des choses se retrouvent dans un même lieu près d’une rivière. L’une étant présente pour pêcher et l’autre pour tenter de suicider car ayant été cocufiée par son mari. Et le tout à travers une méthode que l’on qualifierait d’hyperbolique afin de la dissuader de commettre son acte de suicide. Le but était de l’amener à comprendre les choses telles qu’elles sont et d’accepter de les vivre malgré tout.

Iry Armand Bobgé, metteur en scène de la pièce

Des dires du metteur en scène de la pièce, Iry Armand Bobgé, par ailleurs artiste-comédien et scénographe, il s’agit d’une mise en opposition deux sociétés: la pêcheuse étant de la classe moyenne et l’autre qui est d’une classe plus acceptable. C’est surtout un questionnement sur l’identité de l’homme. « Aujourd’hui, les femmes modernes n’acceptent pas la vie d’autrefois. Nos mamans ont été des co-épouses, pourtant elles ne se plaignaient jamais. Mais par contre, les femmes modernes n’acceptent pas cela. C’est un peu ce qui est raconté dans la pièce, avec la femme qui tente de suicider à cause de la supposée tromperie de son marie, et la pêcheuse qui esssaie de l’en dissuader en lui disant d’accepter les réalités des choses. Et au finish, chaque spectateur fait ses <<calculs>> », foi de monsieur Bogbé.

Fatoumata Dramé, comédienne

Fatoumata Dramé, étudiante à l’Institut supérieur des arts Mory Kanté de Conakry (ISAM), incarnant le rôle de la femme cocufiée, a laissé entendre que le message véhiculé vise à montrer que rien n’est parfait dans la vie et qu’il faille faire preuve de sagesse afin de ne pas prendre des décisions à la hâte.

Manti Condé, également étudiante à l’ISAM et jouant le rôle de la femme pêcheuse,

Pour Manti Condé, également étudiante à l’ISAM et jouant le rôle de la femme pêcheuse, son devoir était d’empêcher Marthe de se suicider en usant parfois des termes pour la choquer. De façon résumée, les deux comédiennes, n’ont pas manqué de faire partie de cette 18e édition du FITMO/FAB, qu’elles qualifient de tremplin opportun pour la promotion des arts. Bouche d’air est une compagnie guinéenne créée par un ex étudiant de l’ISAM.

Et selon monsieur Bogbé, cette pièce de la compagnie est manière de donner l’occasion aux étudiants dudit institut de sortir afin de se confronter à d’autres réalités, expériences du milieu du théâtre. En rappel, cette présente édition du FITMO/FAB s’étend jusqu’au 31 Octobre 2021.

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ORODARA : le projet « Dougaleh » renforce les capacités de 25 acteurs de théâtre

Vingt et cinq (25) acteurs du monde théâtral issus...

Théâtre Soleil: Un projet pour sensibiliser contre les fake news

C’est le Théâtre Soleil sis à Ouagadougou qui a...

Théâtre forum: Les élèves du Prytanée Militaire de Kadiogo (PMK) à l’école de l’ATB

Les élèves du Prytanée Militaire de Kadiogo (PMK) ont...

Art du spectacle: «De la chaire à la chair» de Boubacar Dao inspire Rosine Kondombo.

L’association Grâce Théâtre du Burkina a, le jeudi 09...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page