mer 19 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Répartition du mois d’août au BBDA: Un montant de 1 040 828 704 francs CFA au profit de 13346 membres

Le Bureau Burkinabè des Droits d’Auteur (BBDA) conduit par le directeur général, Dr Hamed dit Patindeba Patric LEGA a organisé une conférence presse en présence de ses Collaborateurs ce lundi 28 août 2023 à Ouagadougou. Ce sont entre autres l’annonce de la date de la répartition de la troisième répartition de l’année 2023, les bénéficiaires, les conditions de travail du Comité et les modes de paiement qui étaient au menu de cette conférence.

Pour cette troisième répartition de l’année 2023, le montant global total des droits s’élève à 1 040 828 704 FCFA à partager avec 13 346 créateurs. Le directeur général du Bureau Burkinabè des Droits d’Auteur (BBDA), Dr Hamed dit Patindeba Patric LEGA, a laissé entendre que « cette répartition concerne les droits de reproduction mécanique (DRM), les droits de reproduction par reprographie (RRO), la Rémunération Equitable, la Rémunération pour Copie Privée (RCP), les droits voisins et les droits provenant de l’étranger ».

A écouter la directrice de la répartition Compaoré/Zoungrana Armel Renée « Les droits répartis en août 2023 sont des redevances de droits collectées au titre de l’année 2022 pour la plupart des droits mais ceux de la reproduction mécanique ont été collectées du 1er au 30 juin 2023.»
Elle a également ajouté que c’est à l’issue des prélèvements statutaires (frais de gestions et fonds de promotion culturelle et d’œuvres sociales) que le montant net des droits à répartir en août 2023 s’élève à 1 040 828 704 F CFA contre 812 856 102 F CFA en août 2022. Par ailleurs, les droits en instance des années 2019, 2020, 2021, 2022, février et mai 2023 qui s’élèvent à 393 535 337 F CFA seront également mis en paiement par la même occasion.

En rappel, il faut noter que les paiements débuteront le mercredi 30 août à 8h à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso. Pour les bénéficiaires de ces deux villes, ils auront le choix entre le virement bancaire, le paiement électronique (Orange Money, Mobicash), par chèque pour les montants supérieurs ou égale à 100 000 Franc CFA, en espèces dans les guichets. Quant aux bénéficiaires des autres localités, c’est le mode « paiement électronique » qui sera en vigueur.
La fin des paiements est prévue pour le 07 septembre 2023 a-t-on relevé.

Aissata TRAORE (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Promotion culturelle: Les masques à l’honneur à travers une exposition permanente

Le musée national du Burkina a accueilli, ce vendredi...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Industrialisation du cinéma: un pan de l’économie à la traîne

Du 25 février au 4 mars 2023, Ouagadougou a...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page