mer 17 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Soirée d’hommage: Feu Jean Claude Bamogo célébrée par la famille musicale

À l’occasion des 10 ans de la disparition de l’illustre artiste chanteur Jean Claude Bamogo alias Man, une soirée d’hommage lui a été dédiée. C’était dans la soirée du vendredi 14 avril 2023, à Ouagadougou.

14 avril 2013-14 avril 2023, cela fait exactement dix bonnes années que Jean Claude Bamogo, monument de la musique burkinabè s’en est allé. Et en hommage à cet illustre homme de culture, une soirée d’hommage lui a été dédiée, dans la soirée du vendredi 14 avril 2023. Une soirée marquée par des prestations artistiques mais aussi de témoignages. Pour ce faire, c’est la rue qui porte son nom, en plein coeur de la ZAD à Ouagadougou, qui a été retenue pour abriter la soirée.

Bamos Théo, fils de feu Jean Claude Bamogo se réjouit de la soirée d’hommage organisée à l’endroit de son père

Pour Théodore Bamogo alias Bamos Théo, par ailleurs fils du défunt artiste, cette soirée d’hommage vise à accompagner le choix des autorités de baptiser une rue au nom de l’artiste. « C’est une très belle décision au vu de ce que notre père a apporté comme contribution en terme de musique dans la culture burkinabè. Et quoi de plus normal de choisir de tenir cette soirée d’hommage sur cette rue. C’est une initiative de la famille musicale burkinabè. C’est donc un énorme plaisir de voir non seulement toute la crème musicale de son époque venir participer à cette soirée, mais aussi celle de la nouvelle génération. Pour nous, sa famille, c’est un honneur de savoir que les Burkinabè continuent de le porter dans leurs cœurs », foi de Bamos Théo.

« Une légende telle que Jean Claude Bamogo mérite d’être célébrée », Moussa Dicko, représentant du ministre de la Culture

À noter que cette soirée d’hommage a été placée sous la présidence de monsieur le ministre en charge de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme. Pour son représentant à cette soirée, le chargé de mission dudit ministère, Moussa Dicko, cette soirée à l’endroit de Jean Claude Bamogo est tout à fait normale en ce sens qu’il est une légende de notre culture. C’est pourquoi monsieur le ministre me charge, a-t-il fait savoir, de transmettre sa reconnaissance de pouvoir présider cette soirée. C’est aussi une manière, selon ses dires, de dire aux artistes que le ministère est et sera toujours à leurs côtés quelqu’en soient les situations.

Au-delà des prestations artistiques marquées par des interprétations, des chansons de feu Jean Claude Bamogo mais aussi des prestations d’autres artistes comme Daisy Bofola, etc., la soirée a été également ponctuée de nombreux témoignages. Ce sont notamment ceux de Jacob Barry de Savane Médias, de l’artiste Roger Ouango ou encore d’Amity Méria. Pour cette dernière, Jean Claude Bamogo était quelqu’un qui accordait beaucoup d’importance à l’amitié, à la fraternité, à l’amour du prochain.

« Il a été un guide pour nous, dixit l’artiste Amity Méria

« Lorsqu’on écoute ses chansons, on se rend compte que c’était avant tout un grand patriote. Cela dit, ses œuvres sont très riches et représentent un véritable héritage pour la jeune génération. Personnellement, j’ai eu une relation de père à fille avec lui. Il était très ouvert. Toutes les fois que j’ai eu à échanger avec lui, je suis toujours repartie le cœur apaisé. En un mot, il savait être à l’écoute de nous ces « enfants », qui avions besoin de ses conseils, ses expériences », s’est-elle confiée.

Du reste, cette soirée d’hommage à Jean Claude Bamogo a drainé du monde, et ce, malgré les contraintes du mois de jeûne. C’est donc un défi relevé pour les organisateurs.

Boukari OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page