Actualités Société

Bobo Dioulasso : Des jeunes outillés en techniques du marketing digital

L’Association Lokré a initié une formation à l’endroit de la jeunesse ce samedi 26 septembre 2020 à la Ran hôtel Somkieta de Bobo-Dioulasso. Il était question du marketing digital et des techniques du marketing digital.

En effet, cette formation initiée par l’Association Lokré a été placée sous le patronage de Madame Hadja OUATTARA/SANON, ministre du développement de l’économie numérique et des postes et présidée par Monsieur Salifou TIEMTORÉ, Ministre de la Jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes. Aussi, elle a été parrainée par Monsieur Abass Soufiane Coulibaly, manager général du groupe Ebony dans le cadre de leur soutien pour le développement numérique du Burkina Faso. Et c’est que l’on pourrait retenir, c’est que la jeunesse bobolaise a répondu massivement présente à cette session de formation, en ce sens qu’il y va de leur grand intérêt.

Deux modules on été dispensés par deux grands formateurs dont Monsieur Boukary Zorom, Directeur des ventes à canal+, spécialiste en marketing, vente, distribution et digital, et Monsieur Boureima Maiga Directeur de Pays Sahel Cluster (Burkina Faso, Mali, Niger) bonnet rouge, spécialiste en marketing et intelligence des affaires. Après le discours d’ouverture du représentant de madame la ministre, les deux formateurs se sont succédés dans la présentation de leur communication. Une formation sanctionnée d’ailleurs à la fin d’attestations à l’endroit des participants.

Pari réussi pour ladite association qui œuvre dans le développement de l’entrepreneuriat de la jeunesse au Burkina Faso. Par ailleurs, convaincu que la réussite dans un monde de demain passe par la formation dans le domaine du numérique, l’association s’est donnée comme mission d’accompagner la jeunesse dans la formation pour la réalisation de leur projets entrepreneuriaux.

Le représentant de madame la ministre à féliciter les organisateurs et les apprenants avant de déclarer l’ouverture de la session de la formation qui a duré de 9h à 16h. Occasion saise par l’Association pour inviter la jeunesse à prendre conscience du développement que l’entrepreneuriat peut apporter à la croissance du pays. Pour les apprenants, l’initiative est à féliciter. C’est d’ailleurs ce que pense Rachidatou SOW, munie de son attestation, toute joyeuse à la fin de la formation.

C’est sur une note d’encouragement que les deux parties se sont dites au revoir pour d’autres formations dans la ville de Bobo-Dioulasso.

Abdoulaye Giovany COULIBALY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 × 21 =