Actualités Culture Entretien

CULTURE: Bilan de l’année écoulée et perspectives pour cette année, le directeur du CNAA nous dit tous.

Le Centre National d’artisan d’art (CNAA) est un centre pour la promotion artisanale qui nous a ouvert ses porte à infos culture du Faso en ce début d’année. L’occasion de discuter bilan et perspectives avec son Directeur monsieur Mathias Zantéa.

Pour l’année 2018, nous pouvons noter au niveau des points positifs essentiellement :
L’exécution des missions habituelles dans la formation de nationaux et d’expatriés dans les différents corps de métier du centre ;
la production des objets d’art et artisanaux;
la commercialisation des produits avec à la clé un taux de recouvrement de 57% de recettes, par rapport à l’objectif assigné au centre au titre de l’année 2018 ;
la participation du centre à l’édition 2018 de la Semaine nationale de la culture (SNC), à travers l’animation d’un stand et l’obtention d’un prix en arts plastiques ;
la participation à l’animation du stand du Burkina à l’édition 2018 du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO), sous l’égide de l’Agence pour la promotion des exportations (APEX-Burkina), ce qui a permis à des pensionnaires d’engranger des revenus substantiels et au centre d’être connu;
l’accompagnement dans l’organisation de deux expositions au CNAA et au Musée de la musique par deux pensionnaires, ayant bénéficié du soutien financier du Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) ;
la création et l’animation d’une page facebook ;
la mise en place d’une Cellule de communication et de promotion ;
la mise en place d’une Cellule hygiène et propreté ;
l’accompagnement du centre dans sa quête de visibilité par la Direction de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) ainsi que des organes de presse tels que : radio Salankoloto, Infos culture du Faso, la RTB-télé, la Radio rurale, la Radio télévision ivoirienne (RTI) pour ne citer que ceux-ci ;
le renforcement du personnel administratif avec trois (03) agents;
la manifestation de l’élan de solidarité au sein du centre, à travers la mutuelle ;
la visite de monsieur le Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme au CNAA le 13 septembre 2018, dénotant sa volonté et son engagement à soutenir le CNAA dans sa nouvelle vision ;
la cérémonie d’aurevoir à une volontaire américaine qui a passé onze (11) mois au centre ;
la décoration d’une collègue ;
la relance de l’Association des pensionnaires du centre à travers la mise à jour des textes et le renouvellement de leur récépissé ;

Pour ce qui concerne les points négatifs, nous citeront entre autres :

la non tenue de l’élaboration et de la validation des curricula et des modules de formationpour des contraintes financières ;
le non examen du point des difficultés du CNAA qui a été fait ;
la non tenue des Journées portes ouvertes en fin d’année ;
la non tenue de la Journée de partage ;
la lenteur dans l’évolution du dossier de transfert ;
la faible structuration du CNAA ;
la gestion difficile des charges fixes du centre.

Pour 2019, en termes de perspectives

nous souhaitons consolider les missions assignées au centre, et également suivre le dossier du transfert sur le nouveau site. En outre, nous souhaitons voir s’exécuter le programme d’activités, qui sera issue de la lettre de mission qui nous sera remise. Accroître également la contribution au niveau des recettes du Centre au Trésor public. Renforcer l’esprit de solidarité, d’entraide et de collaboration au sein du centre. Structurer davantage l’administration, afin que chaque service puisse jouer son rôle dans l’exécution des missions assignées au centre. Nous comptons travailler en partenariat avec la Direction des statistiques, afin d’avoir des données plus fiables concernant le centre.

Mes mots à l’endroit du ministère en charge de la Culture,

c’est d’abord des remerciements aux supérieurs hiérarchiques, avec en premier lieu monsieur le Ministre, pour tout l’intérêt qu’il accorde au développement du CNAA. Cela s’est traduit par la visite au centre le 13 septembre 2018. Dans son message à l’endroit des pensionnaires, il a signifié toute son admiration pour le travail qu’ils abattent, malgré des conditions qui ne sont pas toujours faciles. En outre, il leur a adressé ses félicitations et prodiguer ses encouragements à continuer d’œuvrer pour la sauvegarde, la protection et la promotion du patrimoine culturel national. Aussi, une écoute attentive à été accordée à leurs doléances. En guise de souhaits, c’est que le point des difficultés qui a été fait puisse connaître un examen diligent, en dépit des contraintes de divers ordres. La volonté et l’intérêt sont manifestes, mais nous souhaitons que cela puisse être davantage concrétisé pour redonner à ce creuset de l’artisanat d’art son lustre d’antan.

Les voeux pour l’année 2019.

je formule à l’endroit tous et de toutes mes vœux de santé, la paix des cœurs et pour notre cher pays le Burkina Faso. Puissions-nous être au quotidien des artisans et des bâtisseurs de paix, de charité fraternelle pour le plein épanouissement de chaque citoyen. Daigne le Tout-puissant répandre ses grâces et ses bénédictions sur le Burkina Faso. A l’endroit des pensionnaires du CNAA, je leur souhaite plus de créativité et d’opportunités pour l’écoulement de leurs productions. Je voudrais terminer mon propos en vous adressant au nom du Directeur Général de la Formation et de la Recherche, de celui de l’ensemble du personnel administratif et des pensionnaires mes sincères remerciements pour l’occasion qui nous a été donnée de parler du Centre National d’Artisanat d’Art (CNAA). Je souhaite que votre entreprise prospère au fil du temps, pour votre bonheur personnel et la promotion de la culture nationale. Je vous remercie !!!

Interview réalisé par Parfait Fabrice SAWADOGO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 25 =