Actualités dedicaces litterature

LITTÉRATURE: « Présence au présent », le dernier opus de Monseigneur Anselme Titianma Sanou

L’Archevêque émérite de Bobo Dioulasso, Monseigneur Anselme Titianma Sanou est passé à sa dernière présentation littéraire intitulée « présence au présent ». C’était ce vendredi 14 février, à la maison de la culture de Bobo Dioulasso devant un parterre d’invités dont le ministre de la culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango. D’une soixantaine de page, cette trouvaille s’inscrit dans la logique de cette Eminente personnalité d’œuvrer toujours pour la paix.

Monseigneur Anselme Titianma Sanou, archevêque émérite de Bobo Dioulasso, est véritablement un imminent personnage de la paix. Toujours dans l’optique de faire vent de la cohésion sociale au Burkina Faso, outres ses actions de consolidation, cet homme de paix use aussi de sa plume pour transmettre son message. Auteur de plusieurs ouvrages, il sort officiellement sa dernière trouvaille (selon lui) intitulée « présence au présent ». Ce chef d’œuvre est décidément un outil de paix. Il est constitué d’un cumul de pensée dans le processus de construction de l’espèce humaine.

En effet, ce livret comprend tous les moyens qui peuvent être mis en œuvre par l’homme afin de préserver la paix dans l’humanité tout entière. « Comme quoi la paix peut toujours résider dans le monde si tout le monde y met du sien », a-t-il laissé entendre. Une dédicace pleine d’enseignements culturelles, sociales, spirituelles et intellectuelles où l’élu du jour n’a pas omis de remercier tout un chacun pour le soutien à son égard, et d’inviter les populations à une vie de fraternité et de solidarité.


Fort de 65 pages et accessible à la somme de 2000 FCFA, « présence au présent », doit être à la possession de tout un chacun en particulier les Jeunes, car selon l’auteur, il servira de repère pour mieux mieux centrer les efforts de développement la jeunesse mais aussi de faire un intelligent divorce avec les pratiques actuelles.

 

 

 

Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 26 =