Actualités Culture

Graines d’espoir: Un projet pour intéresser les élèves à l’art et à la culture

Théâtre soleil a organisé la cérémonie de clôture de ses activités artistiques et culturelles de l’année scolaire 2017-2018, ce samedi 26 mai 2018 à son siège. Cette troisième édition a connu la participation de 400 élèves.

Permettre aux élèves de s’épanouir en développant des compétences sur le plan artistique et culturel, telle est l’objectif du projet graines d’espoir mis en place en 2015 par théâtre soleil. La clôture des activités de la 3e édition est intervenue, ce samedi 26 mai 2018 au siège de la structure situé au quartier Cissin de Ouagadougou. Cette cérémonie a été l’occasion pour les élèves de démontrer leur savoir-faire en danse, en peinture, en dessin, en théâtre en jeu d’instruments de musique tels que le balafon et le djembé. En théâtre par exemple, le public a eu droit à un spectacle sur le thème de la médecine traditionnelle. Ce spectacle a mis en lumière le conflit qui oppose la médecine traditionnelle à celle dite moderne. En effet, Sibala, le guérisseur du royaume est combattu par les médecins de la cour royale. Ces derniers, jaloux de la notoriété dont jouit Sibala à travers les soins qu’il administre aux malades, montent un complot pour le discréditer. Mais grâce à la clairvoyance de le Reine, ce complot fut  démanteler et Sibala fut intronisé grand guérisseur de tout le royaume. Ce spectacle savamment présenté par les élèves est le fruit de huit mois d’apprentissage pendant lesquels les élèves ont été formés à la présentation scénique et à la prise en parole en public. Avec 400 inscrits au départ, c’est finalement environs 110 élèves qui ont pu aller au bout de leur formation soit en danse, en peinture, en dessin, en théâtre et en jeu d’instruments de musique. D’après le directeur artistique de graines d’espoir, Thierry Ouéda, le recrutement des élèves se fait dans les écoles primaires du quartier Cissin et environnants. « Chaque année, au mois d’octobre nous accueillons les élèves. Chaque école envoie cinquante élèves. Quand nous les accueillons, nous laissons chaque élève choisir l’atelier qu’il veut faire », a expliqué Thierry Ouéda. Pour lui, la mise en place de ce projet permet non seulement l’éveil des enfants à travers les différents ateliers mis en place mais aussi leur épanouissement. Pour le parrain de cette 3e édition, Christian Marius Ouédraogo, directeur général du cabinet Horizon performances, l’initiative est à saluer car, elle permet de former les enfants aux activités artistiques et culturelles dès le bas âge. Tout en appelant les initiateurs à redoubler d’effort pour la pérennisation de cette activité, il a réitéré sa volonté à accompagner théâtre soleil dans son initiative. Les premiers concernés à savoir les élèves n’ont pas caché leur satisfaction par rapport à cette initiative. A l’image de Ouédraogo Nafissatou qui dit avoir beaucoup appris au cours de cette formation. « Durant la formation, j’ai appris à parler en public sans avoir peur et aussi à me concentrer quand je suis sur scène », a-t-elle déclaré.

En rappel, Théâtre soleil est une structure professionnelle de théâtre jeune public qui s’inscrit dans une démarche artistique, mais aussi entrepreneuriale. Son projet est de développer une structure à la fois de formation, de création et de diffusion dont l’ambition est de contribuer à insuffluer de nouvelles énergies en matières de travail créatif et de favoriser l’accès des populations, le jeunes public surtout, aux spectacles vivants.

Yssoufou SAGNON

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =