Actualités Culture Société

Le Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme en bataille pour lutter contre l’extrémisme violent à travers la culture.

C’est sous la présidence du Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim SANGO que c’est tenue la conférence inaugurale sur la diffusion des résultats du colloque nationale sur la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent ce 19 septembre 2019 à Ouagadougou. Cette conférence organisée en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) est le premier d’une série de 13 destinée à diffuser la feuille de route, conformément aux recommandations du colloque national.

Au programme plusieurs communications ont été développées devant un public nombreux et composite. D’éminentes personnalités étaient présente parmi lesquelles les représentants des confessions religieuses, des acteurs de la société civile et de l’administration. En rappel le Colloque nationale sur la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent s’est tenu à Dori les 5 et 6 novembre 2018. Le Conseiller technique du Ministre, Ousmane Djiguemdé a décliné les stratégies de riposte à l’extrémisme violent et la résilience des populations par la culture ainsi que les moyens d’actions proposés prise en compte lors de ce colloque.

Le deuxième intervenant en la personne du Professeur Albert Ouédraogo, ancien ministre des Enseignements secondaire et supérieur a exposé sur les valeurs culturelles dans la Région du Centre.
Ce fut ensuite le tour du Ministre Abdoul Karim Sango de faire une présentation sur le thème : « Valeurs culturelles, cohésion sociale et prévention de l’extrémisme violent». Dans son intervention, il a tenu à faire rappel que le Chef de l’État, Roch Marc Christian Kaboré, a engagé une lutte sur tous les fronts contre l’extrémisme violent et le terrorisme.

Et la problématique de la lutte, selon le Président ne saurait être que militaro-sécuritaire. La lutte contre l’extrémisme violent s’engage sur tous les fronts. « La vision du Gouvernement est que cette lutte doit faire aussi appel à la contribution de chacun et de tous les secteurs d’activités pour favoriser une résolution durable du phénomène. La connaissance des valeurs rappelle ce qu’elles ont représenté dans le passé pour faire des royaumes de solides entités sociales.

C’est plus que jamais de cette inspiration que nous avons besoin pour consolider notre vivre-ensemble. La culture est l’arme la plus redoutable dont nous disposons pour éradiquer toutes les formes d’extrémisme violent, en particulier le terrorisme » dixit le Ministre. Les échanges au cours de cette conférence ont été fructueux et ont permis de dégager un certains nombres de recommandations afin de consolider la paix et le vivre ensemble.

Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 3 =