jeu 25 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

THÉÂTRE DU CARTEL: la pièce « Kaklara » ouvre le bal de la saison théâtrale 2023

C’est parti ! Le top de départ de la saison théâtrale du Théâtre du Cartel a été donné dans la soirée de ce jeudi 4 mai 2023. Le lancement officiel est intervenu à travers la diffusion de la pièce « Kaklara », une mise en scène de Alain Hema du Théâtre Éclair.

Comme à l’accoutumée, la Fédération du Cartel a procédé au lancement officiel de sa saison théâtrale de l’année 2023. C’était dans la soirée de ce jeudi 4 mai 2023, au sein du Théâtre du Cartel, sis au quartier Bougsoum-tenga de Ouagadougou. Quatre pièces marqueront donc cette toute nouvelle saison théâtrale de la Fédération. Il s’agit entre autres de « Kaklara » du Théâtre Éclair, « Ustensilo » du Théâtre Mun-nana, « Moom » de la Compagnie Salamata Kobré, et « Le sang de la malédiction » de l’Association Grâce Théâtre.

Et en cette soirée du 4 mai 2023, c’est donc la pièce « Kaklara » du Théâtre du Cartel qui a servi de top départ pour cette saison. Mise en scène par l’homme de théâtre Alain Hema, cette pièce met en contraste religions et divinités endogènes, dans lesquelles s’entremêle le terrorisme. Elle présente, en miniature, les effets pervers du terrorisme sur les sociétés. Mais par delà tout, cette pièce présente un environnement dans lequel le juge, le prévenu, ou encore le juste ou le couple ont bien plus en commun qu’ils ne le pensent.

« Ce spectacle est aussi notre contribution à la lutte contre le terrorisme », Alain Hema, metteur de la pièce

« L’option de mettre un texte sur la scène relève d’éléments fortement personnels. Il y a donc un travail qui est fait afin que chaque spectateur puisse tirer ce qu’il y a à l’intérieur. Cependant, ce que j’ai simplement fait de ce texte de Adama Traoré du Mali, a été de montrer que les valeurs endogènes de l’Afrique et toutes les autres religions peuvent cohabiter sans aucun problème. Et c’est comme il le dit si bien « Pour aller vers Dieu, c’est comme une montagne. Tous les chemins mènent à lui ». C’est donc cela que j’ai essayé de matérialiser dans la pièce à travers trois voies, notamment celles de l’islam, de la chrétienté, et des valeurs endogènes représentées par le fétiche « Kaklara »,” s’est voulu explicite monsieur Hema.

Pour la comédienne Zenabou Soube, la place de la femme en tant que mère, dans la lutte anti-terroriste est plus que jamais nécessaire

Du reste, c’est la résistance des femmes qui a été montrée à travers la pièce « Kaklara ». Pour monsieur Hema, dans le processus de lutte contre le terrorisme, le combat des femmes est quasiment oublié quand bien même ce sont les plus touchées, en plus des enfants. Et ce n’est pas la comédienne Zenabou Soube, dans le rôle de Nassoum, qui dira le contraire. « C’est nous, femmes, qui mettons les enfants au monde. Et notre rôle de les ramener à la raison doit est de mise. Avec notre force et prières de mère, nous pouvons participer à ramener les enfants égarés à la raison. Leur faire comprendre que chacun peut mener une religion tout en respectant le choix des autres. C’est donc un réel plaisir pour moi de prendre part à cette pièce », a-t-elle fait savoir.

Le comédien Brahima Diarra optimiste quant à l’impact positif de cette pièce sur le changement des comportements

Brahima Diarra, comédien ayant également pris part à la pièce, s’est confié en ces termes. « Nous avons eu un mois de création et ensuite un autre mois de répétition. Et c’est un réel plaisir pour moi d’incarner le rôle du personnage de Dagaba, le chef terroriste, en ce sens que chacun de notre rôle aussi en tant que comédiens est de participer à bouter ce mal hors de notre pays. Il y a beaucoup de leçons à en tirer. C’est pourquoi, je tiens à inviter les amoureux du théâtre à venir découvrir les merveilles de cette pièce ».

Cela dit, 22 représentations de quatre pièces sont attendues lors de cette saison théâtrale du Théâtre du Cartel, entre Avril et juin 2023. « Kaklara », reste donc en diffusion les 5, 6, 11, 12 et 13 mai 2023, toujours du côté du Théâtre du Cartel, et ce, à partir de 20h.00.

Boukari OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page