Actualités Culture Société

Patrimoine culturel : le musée national organise 3 mois d’exposition sur les outils aratoires du Burkina Faso

Le musée national a procédé au vernissage de ses 3 mois expositions au sein de ses locaux, ce mardi 29 juin 2021. Placée sous le thème « les outils aratoires : des savoir-faire en perpétuel mouvement », cette initiative se veut un cadre d’éducation des participants sur un aperçu historique des outils aratoires.

Dans le cadre de l’exécution de ses objectifs qui sont d’éduquer le grand public à une meilleure connaissance des témoins matériels et immatériels, les plus représentatifs de l’identité culturelle, Le musée national a entrepris de mettre en place des expositions dans ses locaux. À cet égard, il a procédé à l’ouverture de ses 3 mois d’exposition des outils aléatoires, ce mardi 29 juin 2021, à Ouagadougou.

Placée sous le thème « outils aratoires : des savoir-faire en perpétuel mouvement », cette exposition sera un cadre de promotion des outils aratoires afin de contribuer à éduquer la jeunesse sur l’histoire et l’importance de ces outils. «Notre équipe a choisi ce thème pour faire le lien entre les outils utilisés autrefois pour le labour et ceux modernes. L’exposition vous donnera à voir un aperçu historique sur les outils aratoires, la technique de réduction du fer, les outils de la forge, la confection, les outils modernes et les outils de conservation des récoltes », a dit le directeur des expositions et de la médiation, du musée national, Sinaly Djibo.

Selon Rasmata Sawadogo/Maïga, Directrice du musée national, cette exposition est née du constat que ces outils chôment dans les locaux du musée. À ce titre, elle a déclaré que l’exposition sera une occasion pour son équipe de faire sortir ce potentiel et le présenter au public. « Ces outils étaient ici depuis, donc on se demandait comment ils peuvent servir s’ils sont cachés. On a donc initié ce projet pour permettre au jeunes de s’imprégner de l’utilisation de ces outils. Il y’a des jeunes qui n’ont jamais été au village donc c’est une occasion pour eux de découvrir cette réalité », a-t-elle expliqué.

Rasmané Kamba, conseiller technique et représentant de la ministre en charge de la culture, a salué cette initiative. À l’écouter, elle vient à point nommé, c’est-à-dire, en ce début de l’hivernage, pour rendre hommage à nos « braves » paysans. « Sans avoir vu, pour le moment l’intérieur, je tient à vous assurer que le thème est accrocheur. Donc, je vous invite à communiquer suffisamment sur cette exposition afin de faire rayonner notre musée national », a-t-il souhaité.

Il faut noter que cette exposition, ainsi lancée, va durer 3 mois. En terme de perspective, la Directrice du musée a affirmé qu’après les outils aratoires, d’autres expositions, avec différents thèmes, seront au programme, dans les jour qui suivront la fin de cette exposition.  « Je souhaite que les jeunes sortent nombreux pour venir découvrir cet aspect de leur culture », a-t-elle martelé.

Abdoul Gani BARRY et Olivia Nacoulma (stagiaires)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 10 =